Chelsea a laissé passer l’occasion de recruter la superstar du Paris Saint-Germain Kylian Mbappe au début de sa carrière. L’ancien recruteur de Chelsea, Serge Daniel Boga, dit avoir repéré Mbappe alors qu’il jouait pour le club français de l’AS Bondy à l’âge de 14 ans. Il dit avoir invité le jeune homme à faire un essai avec les Blues en 2012. C’est ce que révèle Sport Bible.

Mbappe s’est bien comporté à Chelsea, participant à la victoire 7-0 sur Charlton, mais le club de Premier League a tenté d’organiser un deuxième essai, ce qui a mis Fayza Lamari, la mère du joueur en colère.

« Chelsea a été le premier à lui faire un essai. Nous l’avons fait avant le Real Madrid », a déclaré Boga à GOAL. « J’avais un ami qui travaillait pour Nike, Denis Chantron, et quand j’étais en France, nous nous sommes rencontrés et il m’a dit : « Avez-vous entendu parler de ce jeune garçon qui s’appelle Mbappé ? ». Il joue pour Bondy, ce petit club de la banlieue parisienne’. J’ai répondu non et il m’a dit : « Tu dois le regarder ». J’y suis allé, je l’ai regardé et je l’ai rappelé immédiatement pour lui dire : « Écoute, ce garçon est vraiment quelque chose ». « J’ai parlé de lui à Chelsea et je les ai laissés faire leur travail. J’ai appelé tous les gens de Chelsea avec qui j’ai travaillé, comme Jim Fraser. J’ai dit : « Écoutez, j’ai ce garçon que vous devez regarder ».

« Mon garçon ne reviendra pas »

« Je l’ai fait venir avec sa famille. Il était habile, comme il l’est maintenant. Il a joué contre Charlton et a gagné 7-0. Après une semaine à Chelsea, on est allés au bureau. Nous avons dit : « Ecoutez, nous apprécions ce que nous avons vu de vous, mais nous devons vous inviter à revenir pour un autre essai et nous verrons après ça ».

« Je me souviens encore aujourd’hui de ce que la mère a dit. Elle a parlé en français à Fraser et je traduisais. Elle m’a dit : ‘Écoutez, mon garçon ne reviendra pas. S’ils le veulent, ils doivent le prendre maintenant ou dans cinq ans, ils reviendront pour l’acheter pour 50 millions d’euros ! ».

« C’est ce qu’elle m’a dit ! J’ai dit : « Non, je ne peux pas leur dire ça. C’est trop arrogant pour moi ». Mais elle avait raison. Ce n’était même pas 50 millions d’euros mais 180 millions que quelqu’un allait payer. Donc, elle connaissait la qualité de son fils et elle avait raison. »

Mbappe a plutôt rejoint l’équipe de Ligue 1 de Monaco, faisant ses débuts professionnels pour le club en 2015, à l’âge de 16 ans seulement. Avec le recul, Chelsea a fait une énorme erreur en demandant à Mbappé de faire un deuxième essai au club.

« Il était très habile, mais en Angleterre, ils veulent voir le joueur suivre le rythme et être un travailleur acharné. À l’époque, il n’était pas un travailleur acharné. Défensivement, il n’était pas encore là. Quand il avait le ballon, il était incroyable, mais sans le ballon, il ne travaillait pas beaucoup. Chelsea voulait le revoir pour voir comment il pouvait s’améliorer sur ce point. Je pense que c’est pour cela qu’ils l’ont fait revenir. Il faisait des choses habiles et dribblait bien », a ajouté Boga.

« Donc, peut-être que ce qu’ils voulaient voir lors du deuxième essai était un meilleur travail sur le côté défensif. Ils auraient dû le faire signer. Pour être juste, il est facile de dire cela maintenant. Mais, à l’époque, Chelsea avait une bonne équipe. »

« Il a tout pour rester l’un des meilleurs joueurs du monde »

En remportant la Coupe du monde en 2018 avec la France et en rejoignant le PSG, Mbappé est devenu un joueur incontournable. Le crack de Bondy est rentré un peu plus dans la légende en devenant la figure de proue du projet Parisien. Ces prouesses et ses récompenses le placent sur une autre planète. Sa prolongation avec le PSG et son refus de rejoindre le Real Madrid aura été le fait qui a agité la planète foot cet été.

« Pourtant, Mbappe est le meilleur joueur que j’ai jamais repéré. Je suis fier, très fier de voir ce qu’il est devenu. Quand je le vois jouer, je me dis : « Wow, mes yeux étaient bons ! ».

« Il est le type de joueur que tout le monde veut voir jouer. Il a tout ce qu’il faut pour un joueur moderne. Il est rapide et c’est un tueur devant le but. Il a tout pour rester l’un des meilleurs joueurs du monde pendant les 10 prochaines années », a conclu Boga.

 

Laisser un commentaire